Situés en Mauritanie, à 185 Km au Nord-Ouest d’Atar, à 65 Km à l’Ouest de Choum et à 5 km au nord de la ligne de chemin reliant Nouadhibou aux mines de Zouérat, les deux inselbergs Ben Amira et Aïcha offrent de nombreuses possibilités d’activité : randonnée autour des monolithe, visite du site de peintures rupestres et sculptures , escalade.

Accès :

Le Point Afrique : Vol hebdomadaire le samedi de mi-octobre à fin mars pour Atar au départ de Paris et Marseille. https://www.point-afrique.com/

Royal Air Maroc vols sur Nouakchott toute l’année.

Saison :

La saison est courte, de fin octobre à fin mars avec une trentaine de degrés en journée, pouvant descendre à 15 degré la nuit.  Au-delà de ces dates la température avoisine les 40 degrés le jour et 30 degrés la nuit.

Santé :

Aucun problème de santé particulier, le climat désertique et son extrême sécheresse font qu’il n’y a quasiment pas de maladie bactérienne. Pas de moustique donc pas de paludisme, aucun vaccin obligatoire.

Sécurité :

La Mauritanie pâtit de l’image d’insécurité de ses voisins. C’est un pays ou l’on peut voyager en toute sécurité à l’exception de la zone frontalière avec le Mali.. Le gouvernement Mauritanien relance le tourisme et met l’accent sur la sécurité en partenariat avec les Tours Opérateurs. Les contrôles policiers et militaires, les autorisations nécessaires aux déplacements  sont les garants de la sécurité.

Logistique sur place : Transfert en 4X4 depuis Atar jusqu’au camp de Ben Amira. Contacter contact@escalademauritanie.com

Autorisation : Médecine et Montage du Monde se charge d’obtenir les autorisations indispensables pour grimper et faire l’ascension des monolithes. L’adhésion annuelle est de 40 €/pers. Adhérer à MMM

Le campement est constitué de grandes tentes traditionnelles Khaïmas avec 2 vrais lits avec matelas et couvertures. Une tente mess pour les repas avec grande table et chaises, des sanitaires avec 2 WC et 2 douches, hyper confort au milieu du désert !

L’eau est globalement bonne en Mauritanie, attention, pas de puit au campement, l’eau vient par le train puis est transportée en 4X4 et stockée dans de grandes citernes souples. (Prévoir des pastilles de traitement de l’eau le cas échéant)

Un 4X4 à disposition au camps permet les déplacement sur les différents monolithes.

Peu ou pas de couverture téléphonique