Association loi 1901 crée en 2005 par Jean-Louis Lauféron – alpiniste « expérimenté »,
Philippe Richard – docteur en chirurgie dentaire et Stéphane Moussard – guide de haute
montagne, afin de contribuer au développement de villages de montagne de pays en voie de développement
par l’aménagement de structures, sentiers de randonnée, de voies d’escalade…et la
promotion de celles çi par la réalisation de conférences, d’articles, de livres, de sites Internet.
Durant de nombreuses années l’association œuvre essentiellement au Mali : Développement de l’escalade, ouverture de voies sur le massif du Hombori, Développement d’un hôtel campement et organisation de multiples séjours touristiques, Réalisation de campagnes médicales trois fois par an.

Extrait du livre Même les chameaux meurent de soif – Anne de Bélinay.

« L’ouverture et l’équipement de plusieurs voies d’escalade dans le massif de la Main de Fatma et sur le Hombori Tondo, point culminant du Mali à 1155 mètres d’altitude, la création d’un magasin de location de ski pour skier dans les dunes, la collaboration à la publication d’un topo d’escalade, ont contribué au développement du tourisme. Durant toutes ces années de nombreux randonneurs, VTTistes, touristes, mais aussi 50 à 80 grimpeurs vinrent chaque année au village de Hombori. 2011, tout  bascule. L’enlèvement de deux géologues français au village marque la fin de cette belle aventure, l’arrêt brutal des activités touristiques et la mise en sommeil de l’association MMM. »

(…)

Dès que l’on parle à Kadi de notre expérience de MMM au Mali et de notre idée d’ouverture de voies d’escalade à Ben Amira pour y favoriser le tourisme, il redouble d’intérêt et notre échange prend une tout autre tournure.

Kadi se montre motivé et pragmatique, la rencontre devient alors rapidement une réunion de travail. Kadi et Jean-Louis  réfléchissent à la faisabilité de monter une expédition « sur mesure » à Ben Amira, et jettent les bases de l’organisation matérielle et logistique avec nos besoins spécifiques, et rendez-vous est pris pour le mois de février !

Le « Projet Ben Amira » est lancé ».